5 bonnes raisons d’intégrer la vidéo à votre marketing

VK Création de contenu.

La vidéo est aujourd’hui un élément clé lorsque vient le temps de se promouvoir en ligne. Si vous n’étiez pas au courant, eh bien maintenant vous l’êtes! 🙂

Pourquoi est-ce que je tiens à aborder ce sujet? Parce que plusieurs personnes comprennent ou se sont fait dire que la vidéo est importante, mais elles ne savent pas nécessairement pour quelles raisons.

Mon but n’est pas de faire l’inventaire complet des motifs pour investir en vidéo, car il y en a des tonnes, mais plutôt de vous présenter une liste de ce qui, selon moi, constitue des faits qu’aucune entreprise ne devrait ignorer.

1- La vidéo constituera 82 % du trafic Web en 2020

Selon une étude publiée par l’entreprise américaine Cisco Systems, la vidéo constituera 82 % du trafic Web à l’échelle mondiale en 2020. Une véritable explosion alors que ce nombre se situait à 64 % en 2014. En 2017, on parle déjà d’un pourcentage de 74 %.

Évidemment, ces chiffres n’incluent pas que la diffusion sur les plateformes populaires (YouTube et Facebook par exemple). L’étude compte aussi la vidéo en direct, l’achat ou la location de vidéos en ligne, la vidéo Internet diffusée sur un téléviseur (Netflix via la Roku par exemple), de même que le visionnement sur Webcam et la surveillance vidéo.

Globalement, qu’est-ce que tout cela veut dire? Ça veut dire amenez-en des vidéos de chats! Non. Plus sérieusement, cela signifie que la vidéo est le canal de communication par excellence sur le Web. Les entreprises ont donc tout intérêt à investir dans ce type de contenu pour rejoindre un auditoire plus vaste.

2- La vidéo d’un produit est 4 fois plus consultée qu’un texte

Une étude présentée par eMarketer en 2015 révélait que les consommateurs étaient quatre fois plus enclins à visionner la vidéo d’un produit qu’à lire sa description.

Cette tendance est bien présente dans le processus de magasinage en ligne des milléniaux alors que 74 % des répondants estiment que la vidéo est utile pour comparer les produits avant l’achat. Selon Hubspot, 64 % des internautes sont même plus intéressés à acheter un produit en ligne après avoir vu une vidéo présentant ce dernier.

Est-ce que cela veut dire de délaisser la rédaction de texte? Pas vraiment, sans quoi, vous ne seriez pas en train de lire ces lignes ;). Le choix du canal de communication pour ce message n’a rien d’anodin. Lors d’un prochain blogue, je prendrai le temps de vous expliquer la pertinence et la puissance de l’écrit.

3- La vidéo permet de véhiculer simplement un message complexe

Si une image vaut mille mots, 24 images secondes en valent bien 24 000. Bon, on se calme public en délire, ce n’est qu’une expression, car si cela était vrai à 100 %, nous passerions à travers la langue française en moins d’une minute!

Le fait est qu’en vidéo, il est possible de simplifier et de résumer un message complexe afin qu’il soit accessible à un large public. D’ailleurs, lorsque j’étais journaliste, il n’était pas rare qu’on me dise avoir cliqué sur le bouton « Play » d’un article plutôt que d’avoir lu le texte qu’il contenait. Pourquoi? Parce que les gens savaient qu’ils trouveraient l’essentiel de la nouvelle dans mes reportages vidéo, peu importe qu’il s’agisse d’un sujet lourd ou non.

S’il est bien construit, le contenu vidéo véhiculera de l’information qui s’ingère et se digère mieux.

4- La vidéo génère un meilleur taux d’engagement que l’écrit

Selon le Content Marketing Institute, la vidéo peut générer un taux d’engagement qui est 10 fois supérieur à celui d’un blogue ou d’une publication en lien avec un sujet « X ».

En d’autres termes, la publication de ce type de contenu sur vos différentes plateformes sociales peut potentiellement amener plus d’interactions, de « j’aime », partages, commentaires ou clics, qu’avec un blogue traditionnel ou un simple « post » de votre message.

Si la vidéo favorise davantage les partages « sociaux » que l’écrit, il est intéressant de savoir que les internautes partagent d’abord les émotions, pas les faits (Dreamgrow). À titre d’exemple, selon un récent sondage effectué par l’entreprise américaine Wyzowl, qui se spécialise dans la création de Motion Design, 76 % des personnes interrogées ont affirmé qu’elles partageraient une vidéo de marque avec leurs amis si cette dernière s’avérait divertissante. Ce comportement des internautes peut amener de la notoriété à une marque et éventuellement augmenter le trafic sur son site Web.

5- La vidéo peut donner un bon retour sur investissement (ROI)

Tout dépendant de vos besoins, la production d’une ou de plusieurs vidéos peut s’avérer couteuse. Pour qu’un tel investissement en vaille alors la peine, il faut que cela donne des résultats. Or, dans bien des cas, le succès d’un contenu repose principalement sur le marketing qui l’entoure. Quand ce dernier est bien fait, il y aurait un bon taux de retour sur investissement (ROI).

En effet, dans un sondage publié en 2016 par l’agence Wyzowl, 76 % des entreprises qui utilisent la vidéo dans leur stratégie de marketing estiment que celle-ci leur amène un bon ROI. D’ailleurs, sur l’ensemble des entreprises interrogées, 64 % indiquent que ce type de contenu a provoqué une augmentation directe de leurs ventes.

Ce qu’il faut se rappeler, c’est que lorsque vous investissez dans du contenu publicitaire, vous investissez dans des résultats. Facebook et YouTube offrent notamment de bons outils pour analyser la performance de votre vidéo. Au-delà de cela, si votre objectif de campagne est d’avoir un bon ROI, il faut évaluer l’impact de la publication. Pour y arriver, une simple recherche sur Google vous permettra de dénicher les bons outils pour calculer l’efficacité de votre campagne vidéo. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec cela, n’hésitez pas à vous tourner vers les agences ou les spécialistes du marketing qui sauront vous guider à cet égard.

J’aimerais que nous nous arrêtions quelques instants. Vous constaterez que j’ai mis en évidence l’aspect marketing qui entoure la vidéo. Pourquoi? Parce que je veux vous faire comprendre qu’un contenu est un outil de promotion qui a été créé à des fins publicitaires. Cet outil, il faut savoir s’en servir pour espérer un retour sur investissement. Trop souvent, j’ai vu des gens balancer une vidéo chèrement payée sur YouTube ou Facebook et attendre des résultats du Saint-Esprit. Pas besoin de vous dire que le miracle n’est pas toujours au rendez-vous!

Que faire alors pour optimiser votre visibilité? Eh bien, comme bon point de départ, lorsque vous achetez une vidéo, réservez un montant entre 5 % et 10 % de votre budget pour la publication sur les réseaux sociaux. Ne misez pas sur la portée organique (publication gratuite) de Facebook qui est sur le déclin. En effet, selon ce que rapporte Presse Citron, la portée organique sur la populaire plateforme est passée de 16 % à 6,15 % de 2012 à 2014! Il est donc de plus en plus difficile, et je dirais même impossible, d’atteindre la totalité de votre auditoire sans payer. Facebook, ce n’est pas 100 % gratuit les amis, mais heureusement pour les entreprises, y investir en publicité n’est pas si coûteux. Même son de cloche concernant YouTube. Songez donc à faire des publications payantes, ça ne fait pas si mal. Celles-ci vous offriront notamment de meilleurs outils de ciblage pour obtenir des résultats optimaux. Le but ultime est de donner une chance à votre campagne publicitaire afin d’obtenir un retour sur investissement.

Conclusion

C’est un fait : la vidéo est un outil puissant. Ne passez pas à côté de cette opportunité de faire connaître vos produits et services via ce moyen de communication apprécié par une grande majorité d’internautes. Peut-être que certains me diront : « Oui, mais c’est cher la vidéo ». À cela, je réponds deux choses. D’abord, la publicité n’est pas une dépense, c’est un investissement. Ensuite, prenez le temps de magasiner. Dans la seule région de la Beauce, il y a au moins 10 entreprises qui offrent ce service professionnel. Vous pourriez être surpris des différents prix qui s’offrent à vous. Il y en a vraiment pour toutes les ambitions et tous les portefeuilles.

SOURCES:

http://www.cisco.com/c/en/us/solutions/collateral/service-provider/visual-networking-index-vni/complete-white-paper-c11-481360.html

https://www.thinkwithgoogle.com/articles/i-want-to-do-micro-moments.html

https://www.emarketer.com/Article/Product-Videos-All-Cool-Brands-Making-Them/1012536

https://animoto.com/blog/business/millennials-video-infographic/

https://blog.hubspot.com/marketing/video-marketing-statistics#sm.0000co25fs1dwheqer07mhx0l8puo

http://contentmarketinginstitute.com/2013/03/video-content-marketing-effective-strategy/

https://www.wyzowl.com/video-marketing-statistics-2016.html

https://www.dreamgrow.com/8-reasons-why-your-business-should-use-video-marketing/

https://www.wyzowl.com/video-marketing-statistics-2016.html

http://www.presse-citron.net/facebook-et-pages-de-marques-la-portee-organique-est-en-voie-de-disparition/

By | 2017-05-22T21:54:58+00:00 avril 5th, 2017|