Qu’est-ce que c’est le Motion Design?

VK Création de contenu.

Lorsque je dis aux gens que je fais du Motion Design, la réponse la plus populaire est « Hein?!? ». En tant qu’entrepreneur, j’estime aujourd’hui que l’heure est venue de vous expliquer une bonne fois pour toutes le « De kessé? » de cette forme de communication graphique que j’apprécie énormément.

Le Motion Design (ou Motion Graphics), ça se résume aujourd’hui à la création d’un sens par l’animation numérique d’éléments visuels, dont l’objectif principal est de véhiculer un message ou une émotion.

Il ne s’agit pas que de « Dessins animés », « d’illustrations vivantes » ou de « graphiques qui bougent »… C’est une forme créative, utilisant la 2D et/ou la 3D, qui peut faire appel aux codes et langages de mouvements artistiques, dont le cubisme, le futurisme, le rococo, le symbolisme et le pop art pour ne nommer que ceux-ci. Ajoutons à cela la musique et nous avons là une véritable symphonie de sens. L’agencement de tous ces éléments offre des possibilités infinies. Il ne suffit que d’une petite balade de santé sur YouTube ou Vimeo avec les mots-clés « Motion Design » ou « Motion Graphics » pour constater les différentes expressions de ce médium.

Historique

Il est faux d’affirmer que le Motion Design est né dans la première décennie des années 2000. En fait, alors que certains considèrent que les balbutiements de cette forme d’art remontent au début de l’histoire du cinéma, soit à l’aube du 20e siècle, d’autres parlent plutôt des années 30 et 40 en raison du travail expérimental d’artistes, dont entre autres Oskar Fischinger, Norman McLaren, Walther Ruttmann, Hans Richter et Viking Eggeling. Puis, dans les années 50 et 60, le Motion Design connait une ascension fulgurante alors que Saul Bass, considéré comme un pionnier dans l’art graphique, prête son œuvre au générique du film d’Otto Preminger, « The Man With The Golden Arm », ainsi qu’à des films d’Alfred Hitchcock, dont « Vertigo », « North By Northwest » et « Psycho ». À la même époque, les premières chaînes de télévision se lancent à leur tour dans ce type de création en animant leurs titres et logos. Finalement, avec l’arrivée d’Internet, cette forme d’art a connu une véritable explosion de styles aussi différents les uns que les autres.

En 2017, la tradition se poursuit sur le Web. Idem pour le cinéma et le média télévisuel. Plusieurs domaines, dont la publicité et même celui de la technologie, ont adopté le Motion Design pour mieux communiquer des concepts ou idées avec leurs publics. Pour en voir et en savoir davantage sur l’évolution de cette forme d’art, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous :

Une forme de présentation originale pour véhiculer votre message

Sur le Web, principalement sur les réseaux sociaux, l’utilisation du Motion Design permet d’attirer davantage l’attention de l’auditoire puisque cette forme se démarque du flot quotidien de vidéos conventionnelles. En effet, j’ai pu constater avec le temps que les vidéos dont l’introduction est animée ont un plus haut taux de visionnements que celles qui n’en ont pas. Un hasard? Peut-être pas.

De plus, par sa force d’expression visuelle, ce véhicule de communication permet de rendre intéressant un concept lourd ou abstrait. Par sa souplesse, il offre également la possibilité de contrôler autant le contenu que le contenant. Vous avez donc la possibilité de créer un message esthétiquement beau et sans ambiguïtés pour votre entreprise.

Mon expérience en la matière

Mes premiers essais en Motion Design remontent à 2010. Au fil du temps, j’ai pu développer un style dans lequel je suis maintenant à l’aise.

C’est surtout grâce à mon emploi chez EnBeauce.com, à Saint-Georges, que j’ai pu explorer mon talent. De mon embauche en 2012 à mon départ en 2016, mon portfolio n’a cessé de croitre. Je suis d’ailleurs l’auteur de plusieurs éléments de Motion Design utilisés par l’entreprise, dont l’introduction des reportages vidéo d’EnBeauce.com, l’introduction du réseau Néomédia, l’identification du réseau des Néo TV, les animations graphiques dans les nombreuses vidéos corporatives que j’ai moi-même réalisées, ainsi que dans des capsules présentant des produits et services développés par l’entreprise, dont Appsellu et LaPlaza.io. Au cours des quatre dernières années, j’ai également créé plusieurs animations dans des vidéos de présentation d’entreprises lors des soupers des jeunes gens d’affaires du Conseil économique de Beauce.

Ma manière de travailler se divise en cinq phases : le processus d’idéation, la recherche/construction d’éléments visuels, la composition, l’animation et le montage. Souvent, on me demande en combien de temps je réalise une capsule complète ou une introduction en Motion Design. Je réponds à cela que tout dépend des besoins du client et des choix esthétiques qu’il souhaite avoir. Certains projets m’ont pris 5 heures alors que d’autres en ont nécessité 40.

By | 2017-05-31T11:24:02+00:00 avril 4th, 2017|